Marque employeur et amployee advocacy

Employee Advocacy

[Webinar] L'employee advocacy: véritable levier du recrutement

Picture of Sociabble Par   Sociabble  

Dans un contexte où les talents, notamment dans le secteur du digital, sont de plus en plus difficiles à recruter, les entreprises investissent massivement en cabinets de recrutement et en paid media sur les réseaux sociaux. Sans pour autant forcément répondre aux attentes des candidats qui pour beaucoup utilisent des moyens alternatifs, comme Glassdoor ou JobAdvisor. Dans ce contexte, l’employee advocacy constitue un réel moteur pour les entreprises dans leurs actions de recrutement.

En partageant les annonces d’emploi de leur entreprise, les collaborateurs ambassadeurs amplifient non seulement leur visibilité, mais  donnent à ces dernières un visage humain auquel on peut s’identifier, mais avant tout se fier. C’est le collaborateur qui va coopter son entreprise auprès de potentiels candidats et qui devient l’un des piliers de la stratégie de recrutement et de la marque employeur de l’entreprise

Dans cet article, vous découvrirez, sur la base d’un retour d’expérience de l’entreprise Ividata Group, comment l’employee advocacy peut devenir un atout majeur pour le développement de la marque employeur et la mise en œuvre d’une stratégie de recrutement adaptée aux réseaux sociaux.

Louis Texier est responsable de la communication et du marketing pour la SSII Ividata Group. Il est également en charge de la partie recrutement digital. Ividata est une agence de consulting spécialisée dans le digital et le Big Data.

Renaud Marcadet est Directeur France de Sociabble  et pilote également l’accompagnement des clients..

Louis Texier nous explique ici comment son entreprise s’appuie sur ses collaborateurs pour renforcer sa marque employeur et mettre en œuvre sa stratégie de recrutement. L’un des principaux avantages d’une telle stratégie d’Employee Advocacy est l’impact direct sur le taux de visibilité et le taux de conversion.

Renaud Marcadet : A quelles fins avez-vous décidé d’utiliser Sociabble.

Louis Texier : Dans la mesure où nous sommes une SSII, nous évoluons dans un marché extrêmement concurrentiel. L’un des principaux objectifs est donc le recrutement, car depuis notre création en 2013, nous sommes en croissance constante et avons des besoins en conséquence.

Avant l’utilisation de Sociabble, nous avions fait le constat que notre reach était plutôt bas, que notre visibilité sur Internet était faible et que notre marque employeur n’était pas suffisamment forte.

La cooptation était également en baisse et cela posait problème tant du côté des clients que de celui des candidats. Il y avait donc une réelle nécessité à les rassurer.

Le point fort de Sociabble dans cette situation, c’est qu’il nous a permis d’embarquer nos collaborateurs dans cette stratégie.

RM : Comment avez-vous mis en place Sociabble au démarrage du projet ?

LT : Nous avons commencé par donner accès à la plateforme aux personnes présentes au siège puis l’avons élargi à l’ensemble du groupe. Nous avons rendu la plateforme accessible aux commerciaux, aux recruteurs, à la RH et à la communication pour avoir différentes sources de partages et mieux communiquer autour de nos sujets de recrutement. Grâce à cela, nous avons sensiblement augmenter notre reach, ce qui nous a permis de réaliser 6 recrutements sur 10. Nous sommes en mesure d’affirmer ces chiffres grâce aux nombreux KPI’s auxquels Sociabble nous donne accès, y compris le ‘lead tracking’ qui nous permet d’identifier le collaborateur à l’origine d’un lead entrant, dans notre cas une sollicitation de la part d’un candidat.

RM : Quel a été l’impact de Sociabble sur votre visibilité et votre présence sur les réseaux sociaux ?

LT : Avant Sociabble, c’était le néant. Nous avions un Linkedin et un Twitter mais ce n’était pas au coeur de nos activités. Pour vous donner une idée plus précise, notre reach annuel est passé de 2000 à 5 000 000. Autrement dit, 5 000 000 de potentiels clients, prospects, candidats, de personnes qui lisent nos actualités.

RM : Quelles ont été les actions mises en place pour atteindre un tel reach ?

LT : Tout d’abord, nous avons mis en place des ateliers pour éduquer nos collaborateurs et leur expliquer le fonctionnement de Sociabble. Outre le fait que l’outil soit très intuitif dans son utilisation, nos collaborateurs ont très vite compris qu’eux-mêmes avaient un intérêt à l’utiliser.

Très vite, ils ont partagé les contenus que nous leurs suggérions ou qui provenaient des outils de curation intégrés à Sociabble et ont même créé leurs propres contenus. Depuis que nous utilisons Sociabble, plus de 2 400 contenus ont été créées par les collaborateurs eux-mêmes.

L’utilisation de Sociabble repose entièrement sur base de volontariat chez Ividata et je pense que cela a contribué à engager d’autant plus les collaborateurs.

En conclusion, plus nos collaborateurs se sentent libres de s’exprimer, plus ils partagent, plus notre reach augment.

RM : Quels types de contenus sont diffusés dans Sociabble ?

LT : Nous avons bien sûr des contenus d’entreprise, où les collaborateurs sont souvent mis en avant car cela est très important pour nous. Nous pouvons aussi retrouver des contenus de veille sourcés via des outils de curation ou bien par nos collaborateurs eux-mêmes. Enfin, nous publions sur Sociabble toutes nos offres d’emplois et les rendons partageables par nos collaborateurs afin que celles-ci aient le rayonnement le plus large, pour répondre à l’enjeux majeur de notre groupe : le recrutement.

RM : Si j’ai bien compris votre propos, votre objectif premier est de recruter et de développer votre marque employeur, mais au-delà des offres d’emplois, vous publiez d’autres types de contenus dans Sociabble, pour permettre à vos collaborateurs de gagner en audience et de donner plus de résonance aux annonces d’emplois qu’ils publient.

LT : Exactement. Nous utilisons différentes sources de contenus afin d’intéresser nos collaborateurs et par la suite intéresser leurs réseaux. Notre objectif ici est d’agrandir notre vivier de candidats et de prospects.

Par exemple, nous mettons en avant nos collaborateurs sous forme de vidéos ou d’interviews. Nous créons des contenus sur des sujets de management pour toucher des membres de com ou de direction. Il y a aussi des sujets plus techniques qui sont abordés pour intéresser des cibles spécialisées comme les ingénieurs ou les développeurs.

Il nous arrive aussi de créer des challenges pour booster les partages lorsque nous avons un événement ou une activité particulière et engager plus de personnes. A la clef de ces challenges, des lots sont à gagner.

RM : D’après ce que vous nous dîtes, il est intéressant de faire gagner des lots de temps à autre, mais cela n’est pas une nécessité pour engager et faire participer les collaborateurs n’est-ce-pas ?

LT : Exactement !

RM : Louis, vous nous parliez plus tôt de gamification avec Sociabble, pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet s’il vous plaît ?

LT : La gamification permet de rendre l’utilisation de Sociabble très ludique et l’outil nous offre de nombreuses possibilités pour ce faire. Par exemple, on est en mesure d’envoyer des notifications directement sur le téléphone de nos collaborateurs. On peut aussi créer des newsletters automatisées pour diffuser différents contenus, on peut mettre en place des quizz et des sondages pour être en lien direct avec nos collaborateurs. Il y a aussi un système de badges qui fonctionnent très bien chez nous grâce à Sociabble : plus vous entreprenez d’actions, plus vous obtenez de badges.

Sociabble a aussi changé le travail du community manager. Avant, il devait faire un exercice de curation, chercher des informations, des articles… Avec Sociabble, le contenu vient à lui, il n’a qu’à le partager sur les réseaux de la marque car l’information est déjà structurée.

RM : Quel est en définitive l’impact sur le recrutement ?

LT : L’impact est vraiment notable ! ça modernise complètement le recrutement qui autrefois se cantonnait à faire du sourcing sur des job boards, en réel ou sur les réseaux sociaux des heures durant.

Grâce à Sociabble, on améliore sans cesse notre réseau grâce aux réseaux de nos collaborateurs et ainsi, les candidats viennent à nous. Cela est également dû au fait que Sociabble développe la notoriété de l’entreprise d’un point de vue plus large.

RM : Il y a donc également un réel intérêt pour le collaborateur, qui a de ce fait la possibilité de développer son personal branding et de se sentir libre de partager son point de vue au sein de l’entreprise.

LT : Tout à fait. Les collaborateurs peuvent faire leur auto-promotion en faisant la promotion de leur entreprise. C’est entièrement gagnant-gagnant. De plus, grâce à la modération, ils sont certains qu’ils ont toute légitimé à faire des partages sur leurs réseaux sociaux personnels.

Sociabble est un outil extrêmement performant du fait qu’il utilise la force des collaborateurs. Il ne faut jamais perdre de vue que les collaborateurs sont le principal atout de recrutement de l’entreprise, ils en sont le reflet le plus fidèle.

Related articles