RH ~ 15 min

Démotivation au travail : comment la reconnaître, la comprendre et la résoudre ?

La démotivation au travail affecte de nombreuses entreprises. Comment la reconnaître ? Comment la résoudre ? Découvrez tous nos conseils.
HR Team, People Experts, Sociabble
HR Team People Experts

Engager et motiver les collaborateurs est un enjeu majeur pour une entreprise. Cependant, malgré les efforts déployés pour rendre le cadre de travail toujours plus agréable, la démotivation au travail affecte de nombreuses organisations. La démotivation se manifeste par une perte d’enthousiasme et d’intérêt des collaborateurs. Les raisons sont nombreuses, et il peut être difficile de sortir de cet engrenage. Si le sujet n’est pas pris à bras-le-corps, les conséquences sur l’entreprise peuvent être très importantes.

Comment l’éviter ? Comment la soigner ? Il y a plusieurs leviers possibles. Parmi eux, la communication interne joue un rôle crucial.

Dans cet article, nous vous proposons de voir les signes et les causes professionnelles de la démotivation au travail. Nous vous proposons aussi des solutions pour inverser la tendance et réengager vos collaborateurs.

Comprendre la démotivation au travail

Traiter de la démotivation au travail n’est pas une chose facile. Il faut s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une simple fatigue passagère liée à une surcharge temporaire d’activité. La démotivation, la vraie, est quelque chose qui fait état d’un mal graduel plus profond qui s’installe de façon pérenne.

Mais avant de pouvoir en traiter les causes, il faut identifier les symptômes. Un peu comme ce serait le cas avec une maladie. Voici quelques clés pour mieux appréhender ce mal.

Signes de la démotivation au travail

La démotivation au travail, celle qui s’ancre profondément et affecte durablement la santé mentale du collaborateur, peut être identifiée sur le moyen-long terme. Certains de ces signes sont très visibles, d’autres un peu moins.

Le désengagement du collaborateur

Le désengagement d’un salarié peut se manifester de plusieurs manières. Il peut s’isoler et éviter les interactions avec ses collègues, ou il peut avoir une tendance au retard et à l’absentéisme. En quelque sorte, le collaborateur est en phase de fuite.

La baisse d’efficacité

Un collaborateur démotivé va naturellement être moins efficace, et donc moins productif. Les signes sont le ralentissement dans l’exécution des tâches, la multiplication des erreurs et la réduction des prises d’initiatives. Ces derniers font écho au concept du quiet quitting, popularisé sur les réseaux sociaux ces derniers temps.

La dégradation du climat

Par sa baisse de motivation, un collaborateur peut contribuer à une ambiance de travail négative qui peut affecter le reste de l’équipe. Si ses collègues ne peuvent pas avancer dans leurs tâches, car ils sont en attente d’éléments, cela peut créer de la frustration, voire des conflits.

Focus sur le Quiet Quitting

Ce terme décrit la situation où un employé se désengage de son travail sans quitter officiellement son poste. Cela peut se manifester de différentes façons : baisse de productivité, manque d’initiative, retrait des activités de l’équipe, attitude générale d’indifférence.

Il n’est pas facile de détecter le quiet quitting car il s’agit d’un processus graduel souvent discret. Il est essentiel pour les managers de rester attentifs aux signes et d’être à l’écoute des collaborateurs pour éviter cette situation.

sociabble-visuel-article-demotivation-au-travail-resoudre-illustration-desengagement

Les facteurs professionnels de la démotivation au travail

La perte de motivation d’un collaborateur peut avoir des conséquences désastreuses pour les entreprises.

 

Savoir reconnaître les signes est le premier pas. Mais cela ne suffit pas pour pouvoir résoudre le problème. Il faut avant tout identifier les causes pour que le traitement soit le plus efficace possible.

Les facteurs de la démotivation au travail sont très nombreux et peuvent être rangés dans 5 catégories :

1. Les causes « collaborateur » qui sont majoritairement liées au salarié lui-même :

  • La perte d’intérêt : il pense avoir fait le tour de ses missions, il n’apprend plus, il ne prend plus plaisir dans son travail, il s’ennuie.

  • Un mauvais équilibre vie professionnelle – vie personnelle : il ne parvient pas à se déconnecter, il travaille en dehors des heures contractuelles.

  • Le manque de vision sur sa croissance professionnelle : il sait qu’il ne peut pas accéder au poste qu’il convoite malgré les efforts fournis.

  • Le besoin d’appartenance qui n’est pas satisfait : il n’est pas à l’aise dans son équipe, ni respecté par ses pairs, ni valorisé dans son travail.

2. Les causes « manager » qui incombent directement au supérieur du collaborateur :

  • Les promesses partiellement ou non tenues : le manager ne respecte pas ses engagements, ce qui provoque un désengagement et une baisse de motivation.

  • Le manque de reconnaissance : le manager n’exprime pas d’encouragements et de remerciements, oraux ou écrits.

  • Le favoritisme et l’injustice : le manager a des relations privilégiées avec certains collaborateurs, il en surcharge ou déresponsabilise d’autres, il reproche sans fondement.

  • Des objectifs trop ambitieux : le manager donne des objectifs non atteignables sans prendre en compte le contexte (charge, organisation, faisabilité).

image d'employé démotivé

3. Causes « collaborateur – manager » qui sont partagées entre le salarié et son supérieur :

  • Une mauvaise communication et une mauvaise relation : les échanges manquent de franchise et se raréfient, les directives et les reportings manquent de clarté, la collaboration n’est plus au rendez-vous.

  • Un manque d’accompagnement : le collaborateur est mis en position d’échec et ne demande pas d’aide, sa montée en compétences n’est pas assurée.

4. Causes « Manager – Entreprise » dont le upper-management est responsable :

  • Les communications dysfonctionnelles : les communications sont uniquement descendantes, le management fait de la rétention d’information.

  • Des mauvaises conditions de travail et absence de flexibilité : conditions de sécurité au travail sous-optimales, rigidité organisationnelle, manque d’indépendance.

5. Causes « Collaborateur – Entreprise » qui sont partagées entre le salarié et l’entreprise :

  • La perte de sens : le collaborateur n’est plus en phase avec ses missions ou les valeurs de l’entreprise, perte de confiance en son employeur.

  • Le contexte économique et l’insécurité de l’emploi : le collaborateur craint pour son poste.

Conséquences de la démotivation pour les entreprises et les salariés

Tout au long de ce qui précède, on peut lire en filigrane que la démotivation au travail a des répercussions désastreuses pour les entreprises :

  • La baisse des résultats commerciaux : baisse de la productivité, médiocrité du travail fourni.

  • Un turnover plus important : « n’y croyant plus », les collaborateurs quittent l’entreprise plus massivement. Ou bien à alimenter l’absentéisme.

  • Une réputation en baisse : les collaborateurs étant les premiers ambassadeurs d’une entreprise, ils en sont aussi les premiers détracteurs. Si le management n’agit pas face aux signes, les collaborateurs en concluent un manque d’empathie.

  • Des problèmes de santé du collaborateur : non adressés, les causes de la démotivation peuvent mener à des troubles du sommeil, au burn-out ou à la dépression. Elles peuvent même avoir des répercussions sur la santé métabolique du salarié.

démotivation au travail signes facteurs et conséquences

La communication interne comme levier d’amélioration

N’allons pas simplement penser qu’un peu de repos suffit pour régler le problème de la démotivation d’un collaborateur. Ce mal bien ancré est difficile à déloger. Si de l’aide extérieure est parfois nécessaire, favoriser un climat professionnel positif et inclusif permet à l’entreprise d’agir en faveur du bien-être du salarié.

Outre les dispositifs que proposent les Ressources Humaines en matière de QVT (Qualité de vie au travail), la communication interne joue un rôle important. Alors quels sont les leviers de communication qui peuvent influencer positivement la motivation du personnel et quels outils utiliser ?

La communication descendante

Cette forme de communication est généralement utilisée par le management pour transmettre des informations, des directives et des objectifs aux employés. En s’appuyant sur une culture de la transparence, ce levier favorise un climat de confiance.

La plateforme de communication avec les collaborateurs propose des chaînes thématiques et des flux d’information personnalisés. Sociabble propose également solution intégrée pour créer des newsletters ciblées et personnalisées.

L’entreprise peut alors segmenter et cibler ses communications pour maintenir chaque collaborateur informé avec des contenus qui ont un intérêt pour lui. De quoi l’engager plus facilement.

La communication ascendante

À l’inverse, la communication ascendante permet aux personnes de faire part de leurs avis et commentaires, de partager leurs idées et préoccupations. Grâce à ce levier, les salariés se sentent écoutés et considérés, ce qui va naturellement augmenter leur niveau d’engagement.

Sociabble offre des fonctionnalités permettant de liker et commenter les publications de l’entreprise et des collègues. De plus, les enquêtes ciblées permettent au management de récolter du feedback sur tous les sujets importants de l’entreprise.

Grâce à ces dispositifs, il est plus aisé d’identifier les points de douleurs des collaborateurs. L’entreprise peut prendre les mesures nécessaires pour garantir une motivation sans faille.

La communication participative

Entre la communication descendante et la communication ascendante, il y a la communication participative. Cette forme de communication encourage et valorise la participation de tous les personnes de l’entreprise.

Sociabble propose de nombreuses fonctionnalités qui favorisent la communication participative. Grâce à Ask AI et au Media Drive, il est facile pour un salarié de créer son propre contenu (UGC). Ces deux outils garantissent que les communications créées (écrites et visuelles) respectent la ligne éditoriale et l’identité graphique de l’entreprise. Bonnes pratiques, conseils ou vie d’entreprise : rien n’est trop beau !

En donnant ainsi plus d’autonomie aux salariés, le management et l’entreprise s’assurent un engagement supérieur de leur part.

Communication inclusive

Pour favoriser le sentiment d’appartenance de tous les collaborateurs, s’assurer que la communication soit inclusive est essentiel. Nous parlons ici notamment des collaborateurs sur le terrain et ceux à l’étranger.

Pour répondre à cette problématique que les entreprises rencontrent au quotidien, Sociabble propose son Application Mobile Brandée. Vos collaborateurs bénéficient de toutes les fonctionnalités Sociabble sur leur mobile, dans une application à l’image de leur entreprise. De plus, tout Sociabble est traduisible instantanément afin que tous les salariés puissent comprendre les massages transmis.

Avec ces dispositifs, il est certain que plus personne ne se sentira exclu.

publication ugc employé

La démotivation au travail n’est pas un tabou

Si le sujet de la démotivation au travail peut être sensible, l’aborder reste important. Vous pouvez profiter d’occasions comme la Semaine de la QVTC ou l’enquête collaborateur annuelle pour en parler. Vous montrez que le problème vous tient à cœur, que le collaborateur n’est pas seul et qu’il peut se faire aider par l’entreprise.

Combattre la démotivation par l’engagement des collaborateurs

L’engagement des collaborateurs se réfère à l’implication et à la motivation d’un salarié envers son entreprise. Un collaborateur engagé est plus investi dans son travail, se sent plus connecté à son entreprise, et met tout en œuvre pour atteindre ses objectifs. L’engagement collaborateur est crucial car il influence la productivité et la rétention du salarié.

Engager ses collaborateurs ne signifie pas nécessairement plus d’avantages.

Alors oui, un baby-foot ou une console rendent le cadre du travail plus agréable, mais ils n’agissent pas vraiment en faveur de l’engagement. Alors comment faire et par où commencer ?

Nous l’avons vu, la baisse de motivation peut être causée par une mauvaise communication. De nombreuses stratégies peuvent être mises en place pour l’améliorer et réengager le collaborateur. Encore faut-il que son environnement IT dispose des bons outils et des meilleures fonctionnalités pour déployer efficacement ces stratégies. Voyons cela.

Renforcez la culture d’entreprise et améliorez la communication des managers

La culture d’entreprise influence le comportement des salariés et guide les décisions et actions au sein de l’entreprise. Elle contribue à créer un sentiment d’identité parmi les membres de l’organisation. Renforcer sa culture d’entreprise passe notamment par une communication authentique et ouverte, et surtout par des canaux adaptés aux usages et aux besoins des collaborateurs.

Communiquer avec un support vidéo répond à ces problématiques, notamment pour les collaborateurs sur le terrain et à distance. Elle promeut la transparence, humanise le management et favorise la compréhension des messages. Ceci contribue à l’engagement des collaborateurs.

Avec Sociabble Enterprise Video, créer du contenu audiovisuel n’a jamais été aussi efficace. Le management propose des contenus engageants et accessibles à tous : directs, replays, transcriptions et traductions dans plus de 50 langues. Un outil idéal pour parler de QVCT.

sociabble-visuel-article-demotivation-au-travail-resoudre-sev

Restez à l’écoute des collaborateurs

L’écoute est un pilier immanquable pour endiguer la démotivation au travail et favoriser le sentiment d’appartenance. Un employeur qui prend en compte les avis des salariés diffuse la culture d’ouverture de l’entreprise et augmente la satisfaction des équipes.

Des sondages ou des enquêtes permettent aux salariés d’exprimer leurs avis et opinions. Par nature, ces leviers augmentent leur engagement. Sociabble propose de telles fonctionnalités pour créer des questionnaires personnalisés en quelques clics. Pour aller plus loin, la plateforme offre au salarié la possibilité de liker et commenter les communications du management. Ce dernier a ainsi tout le feedback nécessaire pour mettre en place des actions concrètes pour limiter la baisse de motivation au travail.

Déléguez, responsabilisez et favorisez la reconnaissance

En matière de communication interne, votre équipe peut apporter beaucoup. Chaque membre a des expériences à partager, des conseils à donner, des bonnes pratiques à diffuser.

Avec la plateforme Sociabble, la communication devient à double sens. Vos salariés peuvent partager leurs propres contenus (UGC) avec leurs collègues. Grâce à la fonctionnalité de « Praises », ils peuvent même féliciter leurs pairs et faire preuve de reconnaissance pour leur contribution.

Poussez la reconnaissance encore plus loin et responsabilisez vos utilisateurs les plus actifs. Faites d’eux des administrateurs de la plateforme et augmentez le sens qu’ils donnent à leur travail.

Développez l’esprit d’équipe et l’ambiance par la gamification

Le Team Building est un levier très efficace pour développer l’esprit d’équipe et le sentiment d’appartenance. Il présente néanmoins l’inconvénient d’être principalement une activité en présentiel. Cela nécessite une bonne organisation pour faire en sorte que les collaborateurs sur le terrain soient aussi présents. Heureusement, d’autres stratégies peuvent être mises en place.

Si nous avons déjà parlé de la reconnaissance entre pairs, Sociabble permet également de créer des challenges sur la plateforme. Challenge de création ou challenge de partage, la gamification est un levier particulièrement efficace pour booster l’engagement des collaborateurs. D’autant plus que ces compétitions amicales récompensent les participants par un système de points et de badges. Vous pouvez aussi offrir des récompenses pleines de sens ! Grâce au programme Sociabble Trees, vous récompensez vos collaborateurs avec des arbres à planter.

sociabble trees pour lutter contre la démotivation au travail

Développez la RSE participative

Impliquer davantage les collaborateurs dans la vie d’entreprise permet de lutter contre le désengagement. La politique de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est un bon endroit où commencer. Ainsi, vous répondez aux enjeux d’inclusivité, d’engagement et de culture d’entreprise. Au final, vous (re)développez la confiance des collaborateurs envers l’organisation.

Grâce à la fonctionnalité Support My Cause de Sociabble, vous permettez à vos salariés de soutenir les sujets qui leur tiennent à cœur. La fonction de vote permet à tous de s’unir avec l’entreprise dans un objectif commun.

Quels outils utiliser pour maintenir la motivation des collaborateurs ?

La communication interne joue un rôle énorme dans la prévention et la lutte contre la démotivation. Elle peut même renverser significativement la tendance et redonner une énergie positive au salarié. Ceci passe notamment par l’engagement des collaborateurs. Pour ne retenir que l’essentiel de tout ce que nous avons vu dans cet article, voici un résumé :

Les signes de la démotivation au travail

  • Désengagement du collaborateur

  • Baisse de l’efficacité et de la productivité

  • Dégradation du climat de travail

Facteurs de la démotivation d’un salarié

  • Causes « collaborateur » : perte d’intérêt, mauvais équilibre vie professionnelle – vie personnelle, manque de vision d’évolution, sentiment d’appartenance insatisfaisante

  • Causes « manager » : promesses non tenues, manque de reconnaissance, favoritisme et injustice, objectifs trop ambitieux

  • Causes « collaborateur – manager » : mauvaise communication, mauvaise relation, manque d’accompagnement

  • Causes « manager – entreprise » : communication dysfonctionnelle, mauvaises conditions de travail

  • Causes « collaborateur – entreprise » : perte de sens, insécurité de l’emploi

Conséquences pour l’entreprise

  • Rentabilité plus faible

  • Turnover en hausse

  • Réputation en baisse

  • Santé dégradée des collaborateurs

La communication interne comme levier d’amélioration

  • Communication descendante

  • Communication ascendante

  • Communication participative

  • Communication inclusive

Combattre la démotivation par l’engagement du collaborateur

  • Culture d’entreprise authentique

  • Écoute des salariés

  • Reconnaissance et responsabilité

  • Gamification pour développer l’esprit d’équipe

  • RSE participative

Les fonctionnalités de Sociabble vous permettent de répondre à de nombreux besoins pour construire un climat de travail engageant et inclusif. Elles vous permettent ainsi de lutter contre la démotivation au travail grâce à une communication interne à double sens, la gamification et la reconnaissance. Avec Sociabble, vous (ré)engagez vos collaborateurs plus facilement.

Sociabble est la solution de communication et d’engagement des collaborateurs utilisée par des leaders du secteur comme L’Occitane en Provence, Renault Group, Coca-Cola Europacific Partners, et bien d’autres.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Sociabble, n’hésitez pas à demander une démonstration gratuite. Nous serons ravis de discuter avec vous !

Réservez votre démo personnalisée

Découvrez Sociabble en action !

Nos experts seront heureux de vous présenter la plateforme et de répondre à vos questions.